L’association Com on west de Nantes propose à la communauté LGBTQ+ de participer à l’enquête Net Gay Baromètre 2021 pilotée par l’équipe de recherche constituée du Centre National de la Recherche Scientifique français, l’Université du Québec à Montréal et l’Université libre de Bruxelles, en collaboration avec l’INSERM. Le NGB 2020-21 questionne les modes de vie, la prévention & la santé des personnes de diversité sexuelle et de genre à l’ombre de la COVID-19.

Le site dédié indique « Nous avons le plaisir de vous proposer de participer à la mouture 2020-21 du Net Gay Baromètre, enquête sur les usages d’Internet, la sexualité et la prévention produite à l’intention des hommes (cis et trans) qui ont des relations sexuelles avec des hommes (cis et trans) ou avec des femmes trans, et de toute autre personne issue de la diversité sexuelle et de genre.

Cette édition LGBTQ+ 2021 du Baromètre cherche à mesurer l’impact de la COVID-19 sur les nombreux sujets habituellement questionnés par notre étude, tels les usages des réseaux sociaux, les rencontres en ligne, la vie de couple, les relations avec des partenaires occasionnels, ainsi que la manière dont se gèrent les pratiques sexuelles à risque en contexte pandémique. Notre enquête interroge donc vos modes de vie, la proximité ou la distance maintenue avec le milieu LGBTQ+, et aborde également des sujets parfois tabous, comme la pratique du barebacking, la consommation de substances psychoactives, la manière dont les relations sexuelles tarifées prennent place dans les relations, tout en cherchant à mieux comprendre les stratégies de réduction des risques sexuels, la connaissance, l’intérêt et/ou l’adoption des approches biomédicales de la prévention du VIH.

La santé est donc au cœur de cette étude, mais se trouve désormais abordée de manière plus complète, que ce soit au niveau de la santé physique, sexuelle, ou relationnelle. Le Baromètre aborde aussi le sentiment de multiples discriminations qui peut toucher chacun·e en fonction de son parcours de vie, de ses origines, de son genre.

Nous espérons donc que cette enquête vous passionnera en se présentant comme une véritable expérience de retour sur soi et de son récent vécu à l’ombre de la COVID-19. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *